A la découverte du Japon : les temples à Tokyo

Suites des aventures au Japon. Cette fois, on part à la découverte des temples de Tokyo. Enfin, je vais vous en proposer trois seulement. Impossible de tous vous les présenter tellement il y en a à voir. Go !

Lanternes au temple de Asakusa à Tokyo.
Lanternes au temple de Asakusa à Tokyo.

Meiji Jingu, quartier de Shibuya

Commençons par le Meiji Jingu qui se trouve dans le quartier de Shibuya mais qui est juste à coté de la station Harajuku. C’est dans une foret un parc immense, le Yoyogi-kōen, que l’on peut admirer ce temple. Rien que le parc vaut le détour tellement il est superbe. Les arbres sont majestueux. Entrée gratuite du parc ainsi que du temple. C’est le plus grand lieu de culte shintoïste du pays, où il y a beaucoup de cérémonies et de mariages. Plus d’infos ici.

Entrée du parc Yoyogi-kōen, direction le temple Meiji Jingu.
Entrée du parc Yoyogi-kōen, direction le temple Meiji Jingu.

 

Parc Yoyogi-kōen à Tokyo. Barils de saké.
Barils de saké.

 

Petit rituel de purification avant de rentrer dans un temple.
Petit rituel de purification avant de rentrer dans un temple.

 

Temple Meiji Jingu à Tokyo.
Temple Meiji Jingu à Tokyo.

 

Temple Meiji Jingu à Tokyo.
Temple Meiji Jingu à Tokyo.

 

Plaquette de vœu ema que l'on retrouve dans tous les temples.
Plaquette de vœu ema que l’on retrouve dans tous les temples.

Toshogu Shrine, quartier de Ueno

Autre quartier, autre style : le Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno. Il se trouve juste à coté du Zoo. Le zoo que je ne conseille pas d’ailleurs. L’un de mes plus mauvais souvenirs du Japon et ils sont rare. Très petit zoo (on aurai du s’en douter… Peu de place à Tokyo), cage très petites, ridiculement petites même pour les girafes, rhinocéros ou encore hippopotames. J’en ai eu mal au cœur. Je voulais voir les pandas, mais c’était vraiment très moyen. Bref, revenons au temple qui lui vaut le détour même si l’entrée est payante (500 yen si ma mémoire est bonne).

Temple orné de feuille d’or. Vraiment magnifique. Malheureusement, l’intérieur ne se visite pas. Nous faisons juste le tour (qui est d’ailleurs assez rapide), mais on en prend quand même plein les yeux.

Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno à Tokyo.
Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno à Tokyo.

 

Omikuji : oracles prédisant la nouvelle année. Ici, la prédiction n'a pas été bonne, alors on attache le papier à un fil ou dans les arbres.
Omikuji : oracles prédisant la nouvelle année. Ici, la prédiction n’a pas été bonne, alors on attache le papier à un fil ou dans les arbres.

 

Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno à Tokyo.
Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno à Tokyo.

 

Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno à Tokyo.
Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno à Tokyo.

 

Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno à Tokyo.
Toshogu Shrine dans le quartier de Ueno à Tokyo.

sanctuaire Asakusa

Nous terminerons la visite par l’incontournable sanctuaire Asakusa. Bon par contre, il faut aimer la foule. C’est toujours bondé ! Un conseil : visiter de jour pour l’ambiance, les odeurs, les boutiques et pour voir l’intérieur du temple, puis revenir de nuit pour les lumières et le calme. Deux ambiances totalement différentes. Entre temps, visiter le quartier ou aller à pied jusqu’à la Asahi Beer Tower (ici) afin de vous poser pour boire une bière (ou autre hein ^_^) comme nous l’avons fait.

Quartier de Asakusa à Tokyo.
Quartier de Asakusa à Tokyo.

 

Temple Asakusa à Tokyo.
Temple Asakusa à Tokyo.

 

Temple Asakusa à Tokyo.
Temple Asakusa à Tokyo.

 

Statues de Jizō. Elles sont habillés par les parents afin de protéger les enfants.
Statues de Jizō, habillées par les parents afin de protéger les enfants.

 

Temple Asakusa de nuit à Tokyo.
Temple Asakusa de nuit à Tokyo.

 

J’adore Tokyo pour sa modernité, sa tradition, sa propreté, sa rigueur et bizarrement, sa tranquillité. Mine de rien, on trouve beaucoup d’endroits calmes (comme les temples ou les parcs) mais même dans les quartiers résidentiels, c’est très calme. Tous les matins, depuis notre petit appartement, on entendait les oiseaux chanter ou les grillons et nous entendions très peu nos voisins japonais contrairement aux étrangers de la maison à coté de la notre… Ils n’avaient aucun respect. Rappelez vous qu’au Japon, les murs sont très fin et les maisons très proches !!

Avez vous déjà visiter des temples à Tokyo ?

4 réflexions sur “A la découverte du Japon : les temples à Tokyo

  1. Manon dit :

    Ton article et tes photos m'ont fait voyager ! Les différents bâtiments sont superbes. Les matins avec le chant des oiseaux devaient être très agréables 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.